Skip to Content

Pourquoi la nudité dans l’Art Contemporain ?

19 janvier 2018 • amy • En passant

Pas plus tard qu’hier soir, je suis allée voir un spectacle de danse contemporaine intitulé In Spite of Wishing and Wanting réalisé par Wim Vandekeybus. L’œuvre se tourne vers la problématique de la recherche de l’identité maculine dans notre société, tout en mêlant violence et passion…

Mon avis sur l’œuvre

Bien que très abstraite et peu accessible pour lae spectateur-ice lambda, je l’ai trouvé très intéressante, et la prestation des danseurs était époustouflante. On a eu droit à des jolies galipettes, des accessoires et costumes de toutes sortes embellissant l’œuvre, et même des explosions. (Si si, je vous jure.)
Et bien évidemment, on a eu droit à de la nudité et du sexe, bien que cela n’ait fait que traverser l’œuvre.

La nudité dans l’art

On a souvent cette idée reçue, que l’art contemporain, c’est souvent mettre des gens nus de manière totalement random.
Et bien cette danse m’a faite réfléchir.
La nudité est ancrée dans l’art, toute origine, tout genre artistique et toute époque confondues. Dans l’art classique, à la Renaissance, les sculptures antiques,…
Le nu représente souvent la naturel’innocence ou la naïveté
Mais dans l’art contemporain, on trouve souvent son utilisation abusive. Mais il suffit de se poser sérieusement la question « Pourquoi? » pour comprendre ce que l’auteur-e a voulu exprimé par la nudité.

Dans le spectacle que j’ai vu, c’était pour appuyer la bestialité masculine que jouait le danseur. Il ne faisait que crier et courir à quatre pattes. La nudité vient donc évidemment accentuer cette bestialité. De même lorsque le danseur faisait mine de se masturber. On pense rapidement au sexe bestial. La nudité est alors explicable.

Mais dans les autres œuvres ?

Dans chaque œuvre, comme je l’ai dit il faut se demander pourquoi pour essayer de comprendre la pensée de l’auteur-e. Mais de manière générale, l’art contemporain s’appuie énormément sur le nu. … Pourquoi?
J’y ai réfléchi et je pense que si la nudité est presque devenue un code de l’art contemporain, c’est avant tout pour choquer. En effet, voir un acteur se balader le zizi à l’air sur la scène, voire dans le public, c’est au moins dérangeant. L’art contemporain adore bouleverser les codes établis. Les règles de bienséance sont par exemple souvent brisées par ce type d’art, afin que le public en soit dérangé. C’est à mon avis un des rôles principaux de la nudité: déranger.
Ensuite il y a l’aspect de la modernité. Lorsqu’on regarde notre société moderne, on voit à quel point la nudité y est ancrée. Regardez les publicités. Pour vendre des cosmétiques, on présente souvent des mannequins dénudé-e-s.
C’est une des définitions de l’Art, contemporain ou non, de refléter la réalité. Dans la réalité de notre société on a du sexe, de la violence, de l’hypocrisie, des injustices, de la pauvreté, etc. Alors, dans l’Art on retrouve, du sexe, de la violence, de l’hypocrisie, des injustices, de la pauvreté, etc. C’est bien le rôle de l’artiste, d’observer et de reproduire.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :