Skip to Content

DES CHIPS POUR FEMMES ?! – Non merci!

6 février 2018 • amy • En passant

Si, si, vous avez bien compris, des chips pour les femmes. Des chips. Faites. Spécialement. Exclusivement. Pour. Les Femmes.

On doit cette idée, tout droit venue du Moyen-Âge, à Pepsi. Après les cosmétiques pour femmes ou les stylos pour femmes, Pepsi se met aussi à nourrir les stéréotypes de genre en lançant sa gamme de chips… pour femmes. A croire, en voyant la Manif Pour Tous, Les Survivants, ce genre de produits et tous les gens essayant de piétiner toute avancée sociale en continuant de s’enfermer dans des construits sociaux, qu’il y a bel et bien une faille spatio-temporelle d’où viendraient ces énergumènes…

D’où est venue l’idée ?

Elle vient de Indra Nooyi, la PDG du groupe PepsiCo. –Comme quoi, c’est possible d’intérioriser le sexisme*, même quand on est concerné-e par ce dernier– Selon elle, les garçons mangent des chips bruyamment, se lèchent les doigts et gobent les dernières miettes. Mais les femmes non. Ou du moins, elles aimeraient le faire, mais ne le font pas, tout simplement parce que les femmes n’aiment pas se faire remarquer en mangeant des chips. Du coup jusqu’à aujourd’hui, les femmes n’ont jamais touché aux chips par peur de perdre leur pudeur et ne vont hésiter à se ruer sur cette nouvelle gamme de chips.

Alors, ces chips seront moins croustillantes et moins odorantes que les chips banales. Le paquet sera aussi conçu de sorte à ce qu’on puisse le glisser dans un sac à main.
Plus stéréotypé que ça, c’est presque infaisable. Déjà, on est tous-tes d’accord, des chips pas croustillantes ça n’a aucun sens. Ensuite, comment peut-on penser que toutes les femmes ont un sac à main ? Faut vraiment être déconnecté-e de la réalité pour penser que ce stéréotype est une vérité.

Puis ce genre de produit me rappelle un comportement bien ancré dans notre société occidentale: « Les femmes ont…« , « Les femmes sont…« , « Les femmes doivent… » et j’en passe. Voyez comme on entend toujours ces phrases essayant de créer des besoins superficiels et complètement absurdes, aux femmes. C’est le résultat d’une société patriarcale et capitaliste.
C’est-à-dire qu’on se sert de stéréotypes de genre, conventions et constructions sociales genrées dans lesquels nous sommes tous-tes aliéné-e-s, pour vendre des produits. On se sert aussi du shaming** ambiant et de la culture de la beauté, qui procurent un mal-être chez les femmes, qui sont de ce fait dans la comparaison perpétuelle avec les gens qui correspondent à ces normes, pour vendre des soi-disant solutions qui permettraient de corriger leurs soi-disant imperfections.
Ces stéréotypes de genres coulant des normes de féminité n’ont aucune autre utilité que d’enfermer les individu-e-s dans des construits sociaux favorisant les contraintes et les rapports de dominations. Quand on regarde les individu-e-s considéré-e-s comme ‘femmes‘, ces dernier-e-s ne sont pas tous-tes des personnes coquettes, douces, délicates, pudiques, sensuelles…
Non les femmes n’ont pas besoin de telles ou telles choses, les femmes n’ont pas à avoir une pudeur particulière, les femmes n’ont pas à manger d’une certaine manière, les femmes n’ont pas à avoir un certain comportement. Les femmes n’ont pas à correspondre à des critères ou des modèles instaurés par une société patriarcale!

En signe de coup de gueule contre ces chips « pour elle » , voici un gif de moi qui mange des chips de manière tout à fait glamouuur:

En bonus la video avec LE SON, disponible: ici.


*Le Sexisme Intériorisé: Il s’agit d’un phénomène assez courant, où une personne concernée par le sexisme… est sexiste. On parle d’oppression intériorisée, car ces personnes ont intériorisé les construits sociaux, idées reçues, et tout autre outil de domination propagés par les mœurs, et nourrissent alors ces oppressions systémiques.

**Shaming: Vient de l’anglais et signifie littéralement « faire avoir honte« . En l’occurrence dans le sexisme et dans notre cas il s’agit de la culpabilisation des femmes à ne pas répondre aux critères de féminité et/ou de beauté .


Source: http://www.huffingtonpost.fr/2018/02/03/pepsi-va-creer-des-chips-pour-femmes-et-leur-argumentaire-ne-va-pas-plaire-a-tout-le-monde_a_23351960/

Image d’en-tête: http://mashable.france24.com/monde/20180202-pepsi-chips-pour-femmes-sexisme-egalite-hommes-femmes

5 opinions on “DES CHIPS POUR FEMMES ?! – Non merci!

  1. Oh purée-_-
    L’article que tu écris en lui même est intéressant. Par contre ce donc ça parle c’est affligeant :/
    C’est triste de voir qu’on est arrivé dans ce point là à notre société. Je croyais que le sexisme commençait tout doucement à partir que les féministes faisaient parler d’eulleux mais non c’est de pire en pire.
    Je suis une fille et j’aime manger les chips bruyamment ! Non mais ho !

    1. Malheureusement non. Et plus les mouvements féministes sont bruyants, plus les réactionnaires masculinistes, de peur de perdre leurs privileges, se font entendre.
      Le sexisme est toujours ancré dans nos sociétés. Et tant qu’il le sera, on aura droit à des choses comme ça. :/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :