Skip to Content

Catégorie : Ecriture

Arthur Rimbaud dans ma chambre (Poésie)

29 janvier 2018 • amy

Il y a 2 ans, en cours d’anglais, on devait s’inspirer du poème de GinsbergA supermarket in Califronia, où le narrateur explique rencontrer Whitman et Garcìa Lorca. On devait alors écrire un poème où une personne célebre interagissait avec nous dans un moment du quotidien. J’ai retrouvé ce que j’avais écrit, et aimerai le partager avec vous. Je l’ai aussi traduit en français.

Mon poème original se trouve ici, s’il vous intéresse.

Finish reading “Arthur Rimbaud dans ma chambre (Poésie)

Mais qui est cette étrange… étrangère ?

14 janvier 2018 • amy

Alice, Amy, Lizzy tels sont mes prénoms. Non, pas nom de famille, je l’ai renié y’a bien longtemps. De même pour genre, prénoms et pronoms de naissance, une personne trans je suis.

Naturellement hors-norme, solitaire et sans-cercle. Électron libre voguant d’atome en atome. Composition instable, évolution perpétuelle. Je brise les codes établis de l’être fluide que je suis.

Astucieuse-inconfiante, ambitieuse-pessimiste, créative sans inspi’, orpheline en famille, bordélique organisée, extraordinairement normale, paradoxalement cohérente je suis.

C’est ainsi que je me présente. Comme vous l’avez certainement remarqué, j’aime l’écriture. Mais j’adore aussi le cinéma, j’aimerai même, un jour, en faire mon métier. Pareil pour la musique, j’en ai même fait. De la guitare, des percussions, du piano et du chant. Oui, j’ai un esprit très créatif.

Je dirais même que je suis ma créativité, sans elle je ne suis rien. Et c’est d’ailleurs pourquoi j’ai un profil sur Steemit, et c’est pourquoi j’ai créé ce blog: retrouver ma créativité, vous la partager, la grandir.

Cela sous-entendrait-il que je l’ai perdue ? C’est plus compliqué que cela.
Il y a quelques temps j’ai connu un épisode dur et marquant, comme bien d’autres, qui m’a faite réfléchir. J’ai abandonné le quotidien scolaire qui me tuait à petit feu depuis le début. J’ai pu avoir le temps pour tout, mais l’énergie pour rien. Ma pathologie me l’a ôtée violemment de mes mains. De ce fait j’ai [re]sombré. Il s’agit aussi de cette dernière qui m’a aussi volé, petit à petit, le long de ces dernières années, ma chère créativité.

Mais aujourd’hui, j’ai pris ma décision, je veux la retrouver. Je veux retrouver la joie du labeur artistique. Je veux recommencer à écrire. Je veux recommencer à jouer de la musique. Je veux recommencer à fabriquer de mes mains. Je veux recommencer la vidéo. je veux même faire ce que je n’ai jamais fait ou jamais osé. Et par dessus tout, je veux montrer que je créé toujours, que je vie toujours et que j’existe encore !

-> En lire plus